Pour la récréation de l'esprit...
Bach, le voyage du ruisseau…II



Jeudi 27 juillet, 21 h
Eglise de Saint-Barthélemy

Pour la récréation de l'esprit...
Sonate en si mineur pour violon et clavecin obligé BWV 1014
Partita n° 1 en si mineur pour violon seul BWV 1002
Sonate en fa mineur pour violon et clavecin oblige BWV 1018
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Programme en création (commande du festival)


Alia Mens

Stéphanie Paulet, violon
Olivier Spilmont, clavecin

Benoît Colardelle, lumières

Probablement écrites à Köthen entre 1718 et 1722, comme la majorité de sa musique instrumentale, ces sonates étaient destinées à servir de principal divertissement à la cour du Prince où chaque soir étaient données deux heures de concert. Bach, lui-même violoniste, montre clairement qu'il maîtrise l'écriture de cet instrument. Ces œuvres, construites sur le schéma de la sonate da chiesa (lent-vif-lent-vif), réalisent une synthèse du style sévère de la pratique allemande avec une écriture souple et mélodique de la musique italienne.

Dans les Sonates pour violon et clavecin obligé de Johann Sebastian Bach, le clavecin dialogue d'égal à égal avec le violon. Un équilibre proprement miraculeux. Un échange permanent du discours se fait entendre entre le violon et la main droite du clavecin - utilisée cette fois-ci comme instrument concertant. La main gauche reste encore une basse continue. Bach est dans l'esprit de la sonate en trio et le clavecin n'est, par conséquent, jamais relégué au simple rôle d'accompagnateur. Cordes pincées et cordes frottées démontrent encore une des facettes de l'ingéniosité de Johann Sebastian Bach qui ne manque toujours pas de nous étonner. Tout Bach est là... dans cette magie où les deux interprètes ne font plus qu'un.

Les sonates et partitas pour violon seul sont un des défis le plus grand que Bach se soit imposé. Confier des œuvres entières à un instrument mélodique seul relevait de la gageure pour un esprit aussi profondément polyphoniste...

Miracles d'équilibre, labyrinthes de créativité, gestes de l'esprit, ces sonates sont presque de notre temps.

Musique de l'imagination et de l'art... Interprété par deux artistes "étoiles" de la scène baroque. Un bain de jouvence !

 

Réservation conseillée
15 €, 5 € (réduit), 12 € (adhérents Musique et Mémoire et de la MGEN)

 



Alia Mens (photo : Nicolas Maget)

le site internet d'Alia Mens



Vosges du Sud
Profitez du festival Musique et Mémoire pour vous immerger au coeur des Vosges du Sud.

Programme 2018
Fabuleux théâtre des humeurs baroques, le festival Musique et Mémoire célèbre du 13 au 29 juillet 2018 sa 25e édition.

Changement d'horaire, Tournoi musical
Afin de permettre au public du festival de vivre la finale de la coupe du monde de football, le tournoi musical avec l'ensemble Les Timbres se déroulera ce dimanche 15 juillet à l'église de Servance à 14 h.