festival Musique et Mémoire 2016
23ème édition, du 15 au 31 juillet 2016

« Eh ! Qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger ? J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages ! » Charles Baudelaire, Petits poèmes en prose (1869)


Des Concerts Royaux de François Couperin pour divertir la fin de règne du vieux Roi Soleil, à l'évocation du dernier sommeil des premières cantates de Johann Sebastian Bach, en passant par la mélancolie sublime des Consort Songs & Music, cet opus est traversé par l'idée du temps qui passe... qui file et s'envole...

Comme la vie, les sons naissent et passent, les accords se construisent, se superposent ou se transforment, une mélodie surgit soudain du néant et, abandonnant toute pesanteur et toute préoccupation, se répand dans l'éther et s'apaise. Est-ce là que réside la quintessence ?

Né il y a 400 ans, infatigable voyageur au rayonnement européen, Johann Jacob Froberger, dont la vie s'acheva humblement au château d'Héricourt, est au cœur de ce parcours. Ses pièces, d'une rare qualité, sont elles aussi souvent imprégnées d'une certaine mélancolie impossible à restituer avec la juste discrétion d'après la Princesse Sybille, si on ne les a pas apprises du Maître lui-même.

Compositeurs de légende aujourd'hui, êtres de chair et de sang hier, ces géants de l'histoire de la musique ont une capacité inouïe à transcender les déchirures du temps pour nous propulser au-delà des nuages... dans l'azur.

Fabrice Creux, créateur et directeur artistique du festival Musique et Mémoire

 



« Plus qu'un festival, Musique et Mémoire est aujourd'hui, une expérience musicale et humaine qu'il faut avoir vécue au moins une fois dans sa vie de mélomane. »
Classiquenews.com, Philippe Alexandre Pham, 20 août 2015

Né au cœur des Mille Etangs, le festival Musique et Mémoire a su se forger une identité artistique originale et sans cesse en mouvement.

Année après année, le festival s'est taillé une identité forte permettant au territoire réinvesti, de diffuser l'idée et l'expérience d'une aventure humaine et culturelle désormais incontournable dans le paysage des festivals de l'été.

3 ensembles / 3 résidences créatives / 3 parcours artistiques
- Ensemble Les Timbres (ensemble associé 2014-2015-2016) / du lundi 11 au dimanche 17 juillet
- Ensemble Les Cyclopes / du lundi 18 au dimanche 24 juillet
- Ensemble Alia Mens / du lundi 25 au dimanche 31 juillet

En 2016, le festival Musique et Mémoire poursuit sa politique de résidences créatives avec les ensembles Les Timbres, Les Cyclopes et Alia Mens.

S'appliquant à amplifier sa politique de soutien aux jeunes ensembles de la scène baroque européenne, cette nouvelle édition met en scène 3 parcours artistiques originaux, ponctués par de nombreuses créations.

Soucieux de contribuer à l'émergence de nouveaux ensembles, le festival Musique et Mémoire engage l'acte 3 de sa collaboration avec l'ensemble Les Timbres, qui se traduit en 2016 par la réalisation d'un projet artistique hybride, reflet de son imaginaire musical débordant !

Le projet artistique est également animé par de nombreuses démarches de médiation auprès des publics (répétitions publiques, projets périphériques en lien avec les pratiques artistiques locales ...).

Plusieurs actions spécifiques sont ainsi conduites avec l'ensemble Les Timbres à destination des écoles de musique (Ecole départementale de musique de Haute-Saône et Ecole de musique du Pays d'Héricourt / projet Johann Jacob Froberger).

En 2016, le festival Musique et Mémoire célèbre avec Les Cyclopes, le Duo Coloquintes, les clavecinistes Julien Wolfs et Jean-Luc Ho, le 400e anniversaire de la naissance du célèbre musicien Johann Jacob Froberger (28 mai 1616- 7 mai 1667), qui passa la fin de sa vie au château d'Héricourt auprès de la princesse Sybille de Wurtemberg. Froberger fut inhumé en 1667 avec les plus grands honneurs dans le chœur de l'église de Bavilliers, recouvert d'une dalle en silex gravé de lettres d'or.

Ce compositeur si important de la musique pour clavier au XVIIe siècle est aussi un symbole particulièrement éminent de la richesse des échanges culturels européens à l'époque baroque. Sa carrière l'a amené à résider à Stuttgart, Vienne, Rome, Londres, Paris et Héricourt ainsi qu'à visiter Ratisbonne, Madrid, Mayence, Florence, Dresde, Bruxelles, Mantoue, Utrecht...

Le festival Musique et Mémoire entame également une collaboration au long cours avec l'ensemble Alia Mens dédié au Bach de Weimar.

Vivier artistique innovant, riche de son projet artistique, le festival Musique et Mémoire découvre, interroge, partage et explore avec les meilleurs ensembles de la nouvelle scène baroque les esthétiques anciennes.

Fabrice Creux, créateur et directeur artistique du festival Musique et Mémoire

 


Programme 2016, du 15 au 31 juillet

ensemble Les Timbres (ensemble associé 2014-2015-2016) / Tour d'horizon


ensemble les Timbres (photo : Nicolas Maget / Musique et Mémoire 2015)

Les Cyclopes / Les voyages mystérieux de Johann Jacob Froberger


Les Cyclopes (photo : Guy Vivien)

Duo Coloquintes / Froberger en tête-à-tête


Duo Coloquintes (photo : Diego Salamanca)

Ensemble Alia Mens / Bach, le voyage du ruisseau


ensemble Alia Mens (photo : Meliva)

Jean-Luc Ho / Dresde 1649


Jean-Luc Ho (photo : Neo Tony Lee)



Vosges du Sud
Profitez du festival Musique et Mémoire pour vous immerger au coeur des Vosges du Sud.

Les Timbres en résidence pour 3 nouvelles années
Encore 3 années avec l'ensemble Les Timbres... 2017, 2018 et 2019 !

projet Buxtehude
Avec l'ensemble Les Timbres, 2 classes primaires de Servance sur les traces du jeune JS Bach à Lübeck.

Musique et Mémoire 2017
Porté par la belle vitalité de son projet artistique, le festival Musique et Mémoire propose une programmation audacieuse et innovante !

Froberger 3 images de la Maison Tangible
La Maison Tangible - manufacture d'images et d'objets graphiques - célèbre le 400e anniversaire de la naissance de JJ Froberger avec une série de 3 images de Vincent Jacquin