Pro Organico
Michael Praetorius (1571-1621)

Un programme dédié à l'un des pères fondateurs de la musique baroque allemande. Un moment inédit proposé par des interprètes d'exception !



Jeudi 31 juillet, 21 h
Temple Saint-Jean de Belfort / concert décentralisé

Michael Praetorius (1571-1621)
Pro Organico
Transcriptions et motets
programme en création

Jean-Charles Ablitzer, orgue Marc Garnier d'après la tradition nord allemande
Ludus Modalis / Bruno Boterf
Catherine Greuillet, Nathalie Marec, supérius
Jean Christophe Clair, Olivier Guérinel, altus
Bruno Boterf, Vincent Bouchot, ténors
Jean Michel Durang, François Fauché, bassus

Lumières : Benoît Colardelle

« De l'œuvre d'orgue de Praetorius, dont on ne connaît presque plus rien, Jean-Charles Ablitzer, pour son retour au disque, donne un florilège éclairant qu'il fait revivre avec une puissance électrisante. »
Le Monde de la Musique, Michel Roubinet, février 2006

Parmi les quelques 1700 pièces éditées par Michael Praetorius, seules 10 sont destinées d'une façon explicite à l'orgue. Elles portent la mention pro organico ou pro organicis. Jean-Charles Ablitzer a enregistré l'intégrale de ces pièces en 2005, faisant ainsi connaître au public cette œuvre remarquable. Pour beaucoup, ce fut une révélation. L'enregistrement a eu lieu à Tangermünde (Allemagne / Saxe-Anhalt) sur l'orgue historique Hans Scherer (1624) récemment restauré. Jean-Charles Ablitzer prolonge aujourd'hui cette découverte essentielle en explorant l'art de la transcription à l'époque de Michael Praetorius. Deux de ses pièces, conservées à la bibliothèque de Wolfenbüttel, ont été transcrites en 1617 par un contemporain, Johann Wolz, servent d'exemples à cette démarche inédite.

La pratique qui consistait à transcrire pour les instruments à clavier des œuvres destinées aux voix ou aux instruments était courante à la Renaissance. Cette pratique s'est prolongée jusqu'au milieu du XVIIe siècle. Elle n'a jamais disparu par la suite et de nombreux exemples montrent l'intérêt de pouvoir jouer sur un clavier une musique destinée à un ensemble de musiciens. En ce qui concerne l'orgue plus particulièrement, il faut savoir qu'un organiste qui postulait pour une nomination devait pouvoir réaliser la basse continue, jouer des pièces écrites et improviser spontanément une pièce écrite initialement pour un ensemble vocal et instrumental. Il fallait alors ajouter des ornements spécifiques au clavier et y inclure des diminutions. Cet art de l'ornementation s'applique d'ailleurs à tous les chanteurs et instrumentistes, mais le clavier a sans doute ses formules spécifiques.

Dans la préface de son ouvrage Musae Sioniae, Michael Praetorius dit d'une façon explicite que beaucoup de ses pièces peuvent être transcrites en tablature par un organiste. « Ces variations à deux ou trois chœurs, qu'un organiste pourrait d'ailleurs jouer seul sur un orgue, faisant alterner deux ou trois claviers et y ajoutant de délicats et agréables ornements... ». Plusieurs fois il fait mention de cette pratique dans ses différentes préfaces.

En septembre 2008, Jean-Charles Ablitzer enregistrera ces transcriptions à l'orgue historique Esaias Compenius conservé au Château de Frederiksborg (Danemark).

La présence à Belfort d'un orgue, construit, dans l'esprit des instruments du Nord de l'Allemagne au XVIIe siècle, par le facteur d'orgues Marc Garnier en 1984, constitue l'une des rares possibilités de faire entendre en France, ce programme inédit dans un contexte sonore approprié. Opportunité que le festival Musique et mémoire saisit avec enthousiasme en proposant, comme en 2006, un nouveau concert décentralisé, dont le caractère singulier et innovant s'inscrit pleinement dans son projet artistique.

Concert coréalisé par le festival Musique et mémoire, l'association des Amis de l'Orgue et de la Musique de Belfort et Orgalie (Fédération des Orgues du Territoire de Belfort) avec le soutien spécifique du Conseil général du Territoire de Belfort et de la Ville de Belfort.

Réservation obligatoire
16 €, 13 € (réduit), 4 € (jeune public) et 11 € (adhérents Musique et Mémoire, Orgalie, Amis de l'Orgue et de la Musique de Belfort)

Pro Organico / Intégrale de l'œuvre d'orgue / Jean-Charles Ablitzer / Orgue Hans Scherer (1624) de Tangermünde / "Choc du Monde la Musique" et "Joker de Crescendo" / disque Alpha (Alpha 114).


Michael Praetorius / Pro Organico + d'information


Michael Praetorius (1571-1621) / Pro Organico, CD Alpha


Michael Praetorius (1571-1621) / Musarum Sioniarum (1607)




le site de Jean-Charles Ablitzer


Michael Praetorius (1571-1621)



Vosges du Sud
Profitez du festival Musique et Mémoire pour vous immerger au coeur des Vosges du Sud.

Programme 2018
Fabuleux théâtre des humeurs baroques, le festival Musique et Mémoire célèbre du 13 au 29 juillet 2018 sa 25e édition.

Une 25e édition sidérante !